Activités esthétiques

En complément de son activité de médecine vasculaire dans son cabinet de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), le Dr Chapelon propose également des soins esthétiques. Ils consistent en des injections ou sont réalisés avec un vasculaire, un laser épilatoire ou le Plexr.

Le laser vasculaire

Le laser vasculaire est très efficace pour traiter la couperose, l’érythrose et les angiomes, mais également certaines varicosités des membres inférieurs. Rouges, bleues ou violettes, ces dernières peuvent découler de l’exposition au soleil, de l’usage de contraceptifs oraux, de thérapies hormonales, de l’âge ou de l’hérédité.

Comment fonctionne le traitement ?

Le laser, par l’intermédiaire d’une lumière intense, détruit les capillaires dilatés par une « soudure » des vaisseaux (photothermocoagulation). Deux types de lasers sont efficaces : le laser Nd YAG infrarouge et le Laser KTP préservent l’intégrité de la peau, sans laisser de cicatrices résiduelles.

Le laser épilatoire

Comment fonctionne un laser dans l'épilation définitive ?

Dans l’épilation définitive, la cible du laser est la mélanine, composant essentiel du poil brun ou châtain. C’est pourquoi le laser ne fonctionne pas sur les poils blonds, roux ou blancs. Lorsque le rayon laser qui balaye la surface de la peau rencontre des poils chargés de mélanine, il se produit une libération d’énergie rapide dans tout le poil qui monte en température. Cette augmentation de température se propage jusqu’au bulbe et provoque une destruction des cellules germinales à l’origine de la croissance du poil.

Le laser épilatoire ne provoque une destruction de ces cellules que lorsque le poil est en phase de croissance (la phase anagène). Or tous les poils d’une même zone n’étant pas au même stade de maturité, il convient de prévoir plusieurs séances pour obtenir une épilation efficace et définitive.

À quelle fréquence pratiquer les séances d'épilation définitive ?

Il faut compter en moyenne 5 à 7 séances espacées de 8 à 10 semaines pour épiler correctement la plupart des zones.

Comment se déroule une séance de laser épilatoire ?

Lors de la première consultation, le médecin :

  • évalue le type de poil : couleur, calibre et zones concernées,
  • définit quel type de laser utiliser en fonction de la couleur de la peau et du bronzage : Laser Alexandrite pour les peaux claires ou Laser Nd Yag pour les peaux bronzées ou foncées,
  • élimine les contreindications (médicament rendant sensible à la lumière, anomalie de la cicatrisation, bronzage…),
  • répond aux questions du patient,
  • fournit un devis accompagné d’une fiche d’information (fiche de consentement éclairé).

Les injections

Le docteur Chapelon propose la prise en charge du vieillissement du visage par injection de comblement (hyaluronique) ou traitement des rides d’expression par Botox (il s’agit de relaxer le muscle frontal par injection de toxine botulique, ce qui permet d'atténuer les rides du front).

Qu'est-ce que l'acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans le derme et en est un composant essentiel. Avec le temps sa quantité diminue, entraînant une altération de la peau. Progressivement les volumes naturels du visage diminuent et les rides apparaissent. L’acide hyaluronique a un fort pouvoir hydratant et un effet volumateur. En comblant les rides, l’injection d’acide hyaluronique combat ainsi les traits tirés et l’air fatigué, redonne vie et fraîcheur au visage, et permet également de le restructurer.

Quelles zones traiter avec l'acide hyaluronique ?

Selon les types d’acides hyaluroniques, plus ou moins réticulés ou fluides, les injections d’acide hyaluronique sont utilisées pour traiter les rides, notamment au niveau des sillons nasogéniens, des joues, des petites rides péribuccales, ou restaurer l’ensemble des volumes du visage : lèvres, pommettes, tempes.

À quelle fréquence injecter l'acide hyaluronique ?

Le produit est résorbable au bout de 9 à 15 mois. Cet effet varie en fonction de l’état de la peau, de la zone traitée, de la quantité de produit injecté, de la technique d’injection et du mode de vie du patient : exposition solaire, tabagisme…

Mais une régularité d’utilisation peut offrir un effet « bénéfique cumulé » au niveau du derme, et ainsi permettre d’espacer les séances. Les injections d’acide hyaluronique peuvent se pratiquer à tout moment car elles n’entraînent pas d’éviction sociale et l’on peut se maquiller après la séance.

Le Plexr

Le Plexr est un outil permettant de gérer de façon non chirurgicale les excédents cutanés dans des indications esthétiques comme dermatologiques. Cette méthode n’implique aucun contact avec la peau, ni transfert de chaleur. Elle n’endommage donc pas les tissus. De fait, le Plexr crée un arc de plasma pour sublimer les tissus traités.

Le Plexr en pratique

Ce type de traitement permet d’intervenir sur les paupières lorsque l’excédent de peau n’est pas trop important, avant d'en venir à la chirurgie.

Applications du Plexr

Lifting des paupières (Blépharoplastie non chirurgicale)

  • Traitement des rides et ridules
  • Minilift du visage
  • Traitement des taches pigmentaires (taches brunes ou de « vieillesse »)
  • Suppression des cicatrices d’acné et autres
  • Suppression de fibromes, verrues, tumeurs bénignes
  • Suppression de dyskératoses
  • Suppression de xanthelasmas

Résultat du Plexr

resultats du plexr